lien
Partager "Page accueil - boite Espace jeunesse" sur facebookPartager "Page accueil - boite Espace jeunesse" sur twitterLien permanent

Titre :​ Te laisse pas faire !

Auteur : Emmanuelle PIQUET

 

Notre avis :

Le harcèlement en milieu scolaire est difficile à combattre. L'enfant qui subit ces violences a du mal à en parler. Et quand il le fait, les réponses apportées par les adultes, parents ou équipe éducative, sont parfois maladroites et inefficaces. Avec ce livre, Emmanuelle Piquet, psychopraticienne et formatrice, aide les parents à comprendre ce qui se joue dans les cours d'école et les conseille pour que l'enfant lui-même casse le cercle infernal de la violence. Cette adepte de la thérapie brève apporte des éléments de solution. Grâce aux nombreux exemples présents dans cet ouvrage, le lecteur dispose de pistes concrètes pour aider son enfant.

 

Résumé

Pour emprunter ou réserver le document


 

Ce qu'ils en pensent aussi :

 

 

Extrait :

C'est sans doute évident, mais autant le rappeler, la tristesse est une émotion très forte chez l'enfant harcelé.

Tristesse qu'il tente de cacher à l'enfant harceleur (« je ne vais pas lui faire ce plaisir-là ») et parfois à ses parents pour ne pas les inquiéter ou pour qu'ils n'interviennent pas. Ce faisant, bien évidemment, il l'amplifie et ce sont parfois des enfants en proie à de terribles sanglots que je reçois en consultation.

Il est impératif, lorsque vous la percevez, de l'accueillir avec tous les égards. En disant par exemple lorsque les larmes commencent à pointer : « Vas-y pleure, parce que, franchement, tu as de quoi, c'est vraiment horrible comme situation et je me demande même comment tu fais pour ne pas pleurer plus, viens dans mes bras. »

Une fois cette tristesse prise en compte et donc apaisée, on pourra se mettre à la recherche de la flèche.

Pour aller plus loin :

 

 

Si vous avez aimé, vous aimerez aussi :

 


 

Séverine B.

Partager "Te laisse pas faire ! / Emmanuelle Piquet" sur facebookPartager "Te laisse pas faire ! / Emmanuelle Piquet" sur twitterLien permanent
Retour Haut